La vie est courte, mais apparemment, elle peut devenir beaucoup plus courte si vous passez vos journées à travailler chez un mauvais patron.

Dans une étude récente réalisée par Keas.com, on a constaté que 77% des employés présentaient des symptômes  de stress à cause des mauvais patrons,les résultats de l’étude ont révélé que travailler chez un mauvais patron est similaire au tabagisme passif, le stress au travail peut avoir des répercussions nocives impressionnantes sur la santé. Plus encore, le stress généré par l’abus d’un patron intransigeant et peu commode peut conduire à une dépression sévère chez un employé ,donc plus vous restez longtemps au travail pour quelqu’un qui vous stresse, plus les dommages pour votre santé physique et mentale sont importants.

Pire que des cigarettes Des chercheurs de la Harvard Business School et de l’Université Stanford aux États-Unis ont rassemblé des données provenant de plus de 200 études et ont montré que le stress au travail peut être aussi nocif pour la santé que l’exposition à une quantité considérable de fumée de cigarettes d’autres personnes, tout comme Tabagisme passif. La plupart des employés sont stressés au travail par le risque de perdre leur emploi. En conséquence, il est probable que ces employés sont 50% plus sujets aux problèmes de santé que leurs collègues.

Comment distinguer les mauvais patrons

Il existe plusieurs types de mauvais patrons :

  • Le patron despote:C’est le tyrannique par excellence qui cherche à humilier et à déstabiliser son employé en générant chez lui une perpétuelle anxiété.Selon la coach, il est conseillé d’éviter le rapport de force ou un débat d’opinion. Le plus important est de garder une stabilité émotionnelle en toute circonstance.
  • Le patron de type mission impossible:Souvent désorganisé, il confie à ses employés plusieurs tâches à la fois, on ressent souvent de l’injustice face à lui.Dans ce cas, le plus judicieux est de remplir une description de poste qui définit les vraies tâches du poste et de la notifier par écrit.
  • Le patron hyper investi:Devant ce type de patron, on ressent de l’entrain puis la fatigue et la méfiance.A cet effet, il est souhaitable de rester focalisé sur ses objectifs, de rester ouvert à ses idées tout en lui posant des questions concrètes comme par exemple, les moyens et les délais de concrétisation d’un projet.
  • Le patron hyper efficace;Ce dernier aime se surpasser, exige l’efficacité et face à lui on se sent incompétent et diminué.Devant ce genre de patron, il faut instaurer une relation humaine et expliquer son malaise. Proposez-lui votre méthode de travail qui repose sur la qualité et non la quantité et montrez-lui que vous maitrisez ce que vous faites.
  • Le patron antipathique:Il donne l’impression qu’il n’aime personne, colérique et a souvent des préjugés.
Comment éviter le stress Professionnel 
  • Dresser une liste des objectifs de la journée et les rayer au fur et à mesure de leur exécution.
  • Agir sur son intelligence émotionnelle en entrainant sa conscience et la maîtrise de soi-même afin de contrôler ses émotions.
  • Eteindre son ordinateur et son téléphone portable en fin de journée et en fin de semaine afin de recharger sa batterie

[email protected]Santeplusmag/elitereaders.com