Partager du contenu personnel sur les médias sociaux est très répandu aujourd’hui: une adresse personnelle, par exemple, ou des photos des sorties familiales, les photos des enfants .

Cela est devenu une habitude qu’on prenne souvent à la légère, en nous concentrant uniquement sur les résultats positifs comme les compliments et les « j’aime » qu’on reçoit.

Mais une fois vous découvrez les dangers de la publication des photos personnelles et précisément des enfants sur les réseaux sociaux vous allez penser mille fois avant de le faire!

1. Si le mot de passe de votre compte actuel est la date de naissance de votre enfant

Sous le profil de la sécurité de l’information, le vol des identifiants ou de cyber escroqueries, de photos, de vidéo risque de devenir un grave danger. Il en faut très peu pour aider par inadvertance un pirate informatique à trouver le bon mot de passe pour un compte bancaire. Avouez , vous avez également des mots de passe liés à votre enfant, n’est-ce pas?

2. De la cyberintimidation à l’intimidation « à l’ancienne »

Le danger peut provenir d’autres jeunes que l’on a l’habitude de côtoyer. Certains utilisent en effet les réseaux sociaux pour insulter, menacer, critiquer ou envoyer des photos obscènes. Les conséquences peuvent être terribles pour les victimes.

3. Vol d’identité

Grâce à la masse incontrôlée de données et d’informations circulant sur le Web, les pirates informatiques disposent souvent de tout ce qu’ils ont besoin pour voler l’identité de quelqu’un . Parmi les phénomènes les plus récents et les plus troublants figurent les enlèvements numériques, qui touche des enfants en bas âge, dont la fin est dramatique

4. Si c’est sur Internet, ce sera pour toujours

Publier des images, des vidéos ou des messages en ligne signifie laisser une empreinte numérique pratiquement indélébile. Même si vous pensez avoir tout supprimé, vous pouvez toujours récupérer les données après des années. Tout contenu peut nuire à l’avenir à la réputation, à la carrière ou à la vie sociale de vos enfants.

5. La question de la vie privée

Le simple fait qu’ils soient des enfants ne signifie pas qu’ils n’ont pas le droit de préserver leur vie privée ou ne veulent pas gérer leur propre image. Le partage de contenu que vos enfants peuvent trouver gênant et trop personnel peut être perçu comme une invasion et les mettre très mal à l’aise.

6. Quand la bonne information tombe entre de mauvaises mains

Veillez à ne pas publier en ligne des éléments susceptibles de fournir des données et des indices permettant de reconstruire l’identité, les habitudes et les préférences de vos enfants. Ces informations entre les mains de criminels peuvent être utilisées pour trouver et attirer un innocent pris au piège. Il est donc préférable de ne pas inclure de contenu dans lequel vous pouvez obtenir des adresses de domicile ou d’école, des routines quotidiennes et des goûts personnels (crème glacée préférée, équipe, jeu, etc.).

Le point principal de cet article est que, comme dans toutes choses, la modération est nécessaire. En outre, nous devons nous rappeler que nos enfants sont des personnes et non pas quelque chose à montrer. Certaines choses, peu importe si elles sont si belles que nous voulons les crier au monde entier, ont une valeur réelle si elles sont gardées pour nous-mêmes.







Loading...