Si le soir, même si vous êtes fatigué, vous avez toujours du mal à vous endormir et vous finissez par passer la majeure partie de la nuit éveillé, incapable de dormir, la cause est certainement psychologique. Clairement, quelque chose vous dérange.

Par conséquent, il est inutile d’espérer résoudre le problème avec des produits pharmaceutiques; essayez plutôt de comprendre la source de tant de stress et d’agitation, en commençant par l’un des endroits où vous passez la majeure partie de la journée: au travail.

 

 

Une étude réalisée par la Portland State University indique que la relation avec les collègues peut avoir une influence significative sur la qualité du sommeil.

La recherche, menée par la professeure de psychologie Charlotte Fritz et publiée dans la revue Occupational Health Science, a mis en évidence la susceptibilité extrême du cerveau aux stimuli négatifs, ce qui explique pourquoi les blagues imprudentes ou les comportements inappropriés sont plus marqués que les comportements positifs.

Cela signifie que si vous avez la malchance de travailler avec des collègues bruyants, sarcastiques et désagréables, le souvenir de leurs gestes et paroles vous accompagne jusqu’à la maison, sous les couvertures, et tourmente votre sommeil.

Dans ce cas , l’ employeur joue également un rôle décisif en mettant fin à toute sorte d’attitude négative ou destructive des employés. En fait, l’employeur devrait avertir toute personne qui perturbe la paix dans l’environnement de travail. Après tout, passer la majeure partie de la journée dans un lieu de travail inadéquat ne favorise certainement pas la productivité.