Le soin de soi et de son apparence physique, quand il ne devient pas une obsession, n’est pas une mauvaise chose.

En général , nous pensons que ceux qui prennent soin de leur apparence physique sont les gens superficiels , tandis que ceux qui nourrissent leur intelligence et leur dimension intérieure sont plus intelligents.

Néanmoins, esthétique et bien-être mental ne sont pas du tout deux choses distinctes. En fait, aimer son apparence extérieure est l’un des éléments qui aident à se sentir bien dans sa peau!
Se préoccuper de son bien-être, de la recherche de soins, et de ne pas être en surpoids n’est pas synonyme de frivolité, mais signifie que nous nous soucions de notre bien-être. En bref, cela signifie s’aimer soi-même.

Les changements esthétiques stimulent le changement intérieur.

Combien de fois avons-nous entendu dire qu’une femme qui change de coiffure change quelque chose dans sa vie? Et c’est en fait tout à fait vrai. Souvent, un changement dans l’apparence physique indique que quelque chose se passe. Changer son aspect esthétique peut donner un coup de pouce pour renforcer un changement intérieur.

La perte d’intérêt pour son apparence physique est un signe de trouble.

Négliger son apparence physique est le miroir de certains troubles psychologiques. L’exemple le plus courant est la dépression, une maladie qui implique un manque de soins personnels. Souvent, les personnes déprimées ont l’air désordonné et n’ont aucune envie de se prendre en charge. Cependant, toute exagération dans la direction opposée est également un symptôme de quelque chose qui ne fonctionne pas bien sur le plan psychologique.

Quand son apparence physique devient une obsession.

En cas de dysmorphophobie (également appelé trouble dysmorphique corporel)), le sujet est fortement limité dans l’exécution des activités quotidiennes en raison d’un défaut physique ou d’un défaut physique imaginaire. La personne passe beaucoup de temps à s’inquiéter du défaut et peut éventuellement subir de nombreuses chirurgies esthétiques pour atteindre une perfection présumée. Afin de ne pas tomber dans ce piège, il est nécessaire de maintenir un équilibre réaliste entre ce que nous pouvons améliorer et l’acceptation de soi, sans être influencé par un modèle externe.

En conclusion, prendre soin de son corps et de son apparence personnelle est synonyme de bien-être intégral: l’important n’est pas d’exagérer, ni de façon excessive ni par défaut!







Loading...