La seule chose qui réduit le niveau de stress des mères est de travailler moins – une option que la plupart des femmes sont incapables de choisir.

Compte tenu de toutes les responsabilités associées au travail maternel, il n’est pas étonnant que les mamans qui travaillent soient plus stressée que les femmes sans enfants ou les hommes .

Selon des chercheurs britanniques, parmi les femmes qui travaillent à temps plein, celles qui ont un enfant sont 18% plus stressées que celles qui n’ont pas d’enfants. Avec un enfant supplémentaire, le niveau de stress chez les mères qui travaillent à temps plein augmente à 40%, par rapport à celui des femmes qui travaillent à plein temps et qui n’ont pas d’enfants, indique l’ indépendante .

L’étude, qui paraît dans la revue Sociology, a également révélé que les mères ayant deux enfants et travaillant moins d’heures présentaient en réalité des niveaux de stress chronique 37% inférieurs à ceux des mères ayant travaillé à des heures inflexibles.

Sur la base des résultats, les chercheurs pensent qu’il existe un lien entre le conflit travail-famille et une tension psychologique accrue.
«Les événements stressants répétés tel que l’école les études … et les taches quotidiennes entraînent un stress chronique, qui à son tour affecte la santé», ont-ils écrit.

Pour conclure, il faut savoir que être une maman est un travail à lui tout seul et, malheureusement, le cumul cause une charge mentale importante, il est bon d’écouter son corps et savoir dire stop afin d’éviter le burn out ou la dépression.







Loading...