Beaucoup de femmes ont un bébé en mars, avril ou mai – et selon les dernières études c’est programmé!

Selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Applied Econometrics, les mères instruites et mariées sont plus susceptibles d’avoir tenté de donner naissance à leur premier bébé au printemps . Et les mères mariées âgées de 20 à 45 ans débourseraient en moyenne 877 $ pour garantir une naissance au printemps, si cela était possible.

Les avantages d’accoucher un bébé en printemps

  • Lier le congé maternité aux congés d’été

Les femmes qui donnent naissance à un bébé en printemps pourraient maximiser leur temps avec le bébé, ont indiqué les chercheurs, en prenant un congé de maternité associé à leur congé d’été.

  • Minimiser le risque des maladies

« C’est souvent à cause de la santé de la mère et du bébé, car le printemps et l’été sont les plus éloignés du pic de cas de grippe et autres germes », explique Sonia Oreffice. Au printemps, on évite les petits maux de l’hiver qui peuvent être très embêtants chez les tout-petits mais aussi chez les parents !

  • Moins de risques d’allergies

Selon les dernières recherches donner naissance à un bébé  en période hivernale favoriserait le développement des allergies. En effet, l’environnement conditionnerait notre ADN. Ainsi, les enfants nés de novembre à mars seraient davantage sujets aux rhinites, à l’asthme ou encore à l’eczéma…







Loading...