Avez-vous déjà réfléchi à la façon dont vous voulez vivre une fois vous aurez votre retrait ?

Vous pourrez peut-être vous détendre et vous allonger sur une plage exotique, ou rester à la maison et profiter de la compagnie de votre famille.

 

Mais pourriez-vous vous imaginer partager une maison avec six de vos amis d’enfance?

Eh bien, un groupe de femmes de Guangzhou, en Chine, a l’intention de le faire, les 7 femmes ont acheté une maison abandonnée dans la province de Guangzhou (nord-est de Hong Kong). Elles ont mis leurs économies en commun afin de terminer ce chantier, pour ensuite en faire une “maison du bonheur” où elles vivront toutes ensemble une fois à la retraite !

Les femmes, qui ont actuellement une trentaine d’années, sont des amies d’enfance , pour plus de 20 ans et plaisantaient depuis un moment sur le fait de vivre ensemble à la retraite.

Cependant, quand elles sont tombées sur la maison idéale, cette blague est devenue une réalité, mais elles devaient trouver les ressources nécessaires pour restaurer les 700 mètres carrés. Et cela a un coût : environ 516 000 euros, que les jeunes femmes ont réunies pour entreprendre les travaux ! Après une année complète, la maison est enfin prête

La maison, répartie sur trois étages, est nichée au coeur d’un sublime paysage de montagnes. Moderne confortable et spacieuse, des espaces communs ont été aménagés au rez-de-chaussée et chacune des jeunes femmes disposent de sa propre chambre à l’étage supérieur. La décoration, très soignée, est en grande partie constituée de matériaux de luxe importés.

 

Les sept femmes partagent un amour pour le thé, ce qui les a incitées à construire un espace spécial pour les soirée de thé en plein milieu du champ, qui se connecte à leur maison par une passerelle .

Jin continua:

Nous allons cuisiner, faire des barbecues dans les champs, chanter et aller chercher de la nourriture dans le village.

Les amis se sont tous mis d’accord pour permettre à chacun de maîtriser une compétence qui leur serait utile à la retraite, comme la cuisine, la médecine traditionnelle chinoise, la culture de légumes et la musique.

 

 

Je ne peux pas m’empêcher de me demander si toutes ces femmes sont célibataires ou ce qu’elles prévoient de faire avec leurs conjoints? Que se passe-t-il si l’une d’entre elles se marie entre maintenant et sa retraite?

Quoi qu’il en soit, ces femmes vivent ce rêve et je n’ai que du respect pour elles.







Loading...