Des chercheurs australiens ont découvert que les jeunes développaient des bosses osseuses à la base de leur crâne, et que les smartphones pouvaient être la cause.

Les protubérances, juste au-dessus du cou, ont été retrouvées dans des images à rayons X d’Australiens adultes, et des chercheurs ont analysé 1 200 images.

 

Les chercheurs ont constaté que 41% des personnes âgées de 18 à 30 ans avaient développé les « cornes », soit 8% de plus que la moyenne.

L’auteur principal, David Shahar, a déclaré: « Je suis clinicien depuis 20 ans et ce n’est que depuis dix ans que j’ai découvert de plus en plus que mes patients avaient cette croissance sur le crâne ».

Certaines des bosses osseuses mesuraient moins d’un demi-pouce, mais d’autres mesuraient 1,1 pouce de long, ont indiqué les chercheurs.

Les chercheurs ont suggéré que les facteurs déterminants pourraient être liés à la « révolution technologique portative », et plus particulièrement à la mauvaise posture provoquée par l’utilisation de dispositifs tels que les smartphones.

Les chercheurs écrivent: «Nous reconnaissons que des facteurs tels que la prédisposition génétique et l’inflammation influent sur la croissance des enthésophytes.

« Cependant, nous émettons l’hypothèse que l’utilisation de technologies modernes et d’appareils portables, pourrait être principalement responsable de ces postures et du développement ultérieur de caractéristiques crâniennes robustes et adaptatives dans notre échantillon. »







Loading...