Selon une étude, l’odeur d’un homme peut amener une femme à boire plus d’alcool qu’à l’habitude.

Des chercheurs du département de psychologie de l’Université de Floride du Sud ont décidé d’explorer l’impact de l’odeur d’un homme sur la décision d’une femme de boire après une expérience similaire sur un homme.

 

L’enquête précédente a montré comment les odeurs émises par les femmes qui se trouvaient à la phase fertile du cycle menstruel ont incité les hommes à boire davantage d’alcool.

Cette fois, les chercheurs ont utilisé 103 femmes âgées de 21 et 31 ans pour déterminer si la même chose pouvait être dite autrement.

Les participantes ont cru participer à une enquête auprès des consommateurs sur les eaux de Cologne et les boissons pour hommes.

On leur a présenté des bandes de parfum qui avaient été pulvérisées avec de l’androsténone, une phéromone trouvée dans la salive du sanglier, ou de l’eau pure.

Ils ont ensuite reçu deux verres de 12 onces de bière sans alcool.

Les femmes qui avaient été exposées au parfum d’androsténone ont bu plus que les autres, en consommant environ un dixième de verre de bière de plus en 10 minutes.

« Nous avons déduit que la détection des odeurs masculines, même en l’absence de prise de conscience, pouvait inciter à boire »

Les chercheurs admettent que les résultats du laboratoire ne correspondent pas nécessairement à la réalité, mais les deux études ont montré comment le parfum pouvait influencer la quantité d’alcool que boivent les hommes et les femmes.







Loading...