On a toujours appris aux filles à être «bonnes». On leur apprend à être douces, patientes et altruistes. Donner la priorité aux autres et traiter tout le monde avec compassion est ce qui rend une fille vraiment bonne. Ils obtiennent l’approbation sociale de leurs comportements et sont jugés sur la base de leur bonté. Mais en grandissant, être bon signifie aussi beaucoup d’abnégation.

Jill Webber, une psychologue de Washington, confirme cela en affirmant que pour trouver la preuve de leur bonté à , les femmes nuisent souvent à leur bonheur. Devrions-nous donc être comme des mauvaises filles qui recherchent leur confort et leur plaisir, car elles présentent également des avantages. Les mauvaises filles, d’autre part, enfreignent cette norme sociale et songent à se rendre heureuse en premier. Ils aspirent à leur confort et à leur plaisir et finissent par être plus heureuses et satisfaites de la vie. Voici comment vit une «mauvaise» fille, alors jugez par vous-même si vous devriez leur ressembler ou non.

Elles dorment suffisamment.

Pour les femmes qui font attention à leur santé et à leur beauté, le sommeil est plus important que de finaliser un projet de travail, faire la vaisselle ou repasser les chemises de leur conjoint, de sorte qu’elles ne sacrifieront pas des heures de sommeil pour ce flux interminable de tâches routinières.

Elles quittent les réunions si les gens arrivent en retard
Une bonne femme sacrifie son temps précieux pour les autres, ce qui n’est pas sage. Cela vous rend ouvert à l’exploitation. Pour les femmes intelligentes, le temps est précieux et, par conséquent, elles n’attendent personne et ne la feront attendre non plus car elles valorisent le professionnalisme et le temps.

Faire attendre les gens est un signe de mépris
Si quelqu’un vous fait attendre, cela signifie simplement que vous n’êtes pas considéré avec le même respect ou la même considération que vous le méritez, vous ne devriez donc pas les attendre non plus et vous en sortir gracieusement.

Elles n’ont pas honte de s’adonner à leurs loisirs
Une femme confiante n’a pas peur de se livrer à ses loisirs et à ses petits plaisirs plutôt que de conserver l’apparence de «bonne» tout le temps. Peut-être aimez-vous lire un roman, regarder Twilight et Harry Potter plutôt que de regarder et de lire Shakespeare ou d’apprécier à tout moment un chef-d’œuvre artistique.

Elles ne souffrent pas d’amour non partagé

Notre culture apprend toujours aux filles à être aimées et approuvées par les autres pour être considérées comme «bonnes». Selon les scientifiques, il s’agit de l’éducation classique des filles. Cette idée reste dans la tête des filles jusqu’à et les ruptures ou les refus des hommes est considéré comme un signe de ne pas avoir fait de leur mieux. Cela aboutit souvent à une haine et à un blâme de soi.

Une mauvaise fille ne permet pas le refus

Au lieu de cela, une femme pragmatique l’accepterait comme une phase passagère de sa vie et ne diminuerait en aucune manière sa confiance en soi. En fait, elles se nourriraient davantage pour être en bonne santé et heureuses, ce qui les rend automatiquement attrayantes pour le monde et ouvre la voie à de nouvelles possibilités romantiques dans la vie.

Elles expriment leur insatisfaction tout de suite

On a appris aux «bonnes filles» à enfermer votre ressentiment et votre colère à l’intérieur pour que cela ne se voit pas sur votre visage et que vous sembliez être la parfaite source de plaisir même lorsque vous tremblez de colère. Avaler fièrement des remarques injustes et des délits nonchalants n’est pas un mérite, c’est simplement montrer à quel point vous êtes devenu un paillasson afin de vous conformer au stéréotype social de la «bonne fille». Les tabous n’ont ouvertement pas peur d’exprimer leur insatisfaction et sont prêtes pour une confrontation si nécessaire.

Savoir quand dire NON
Si vous évitez constamment les disputes et continuez à faire des compromis, les gens profiteront de votre position. Une «fille méchante» sait quand dire NON et établit des limites que personne n’est autorisé à franchir. Ils n’ont jamais peur de mettre définitivement fin à des relations toxiques sans transpirer.

Elles n’ont pas peur de contrarier leur mère
Une étude de l’Université du Michigan a révélé que les mères avaient tendance à s’inquiéter davantage de leurs filles que de leurs fils, car la relation entre la mère et la fille était plus étroite. Cependant, cela peut se transformer en contrôle parental excessif lorsque l’enfant grandisse.

Soulever les enfants pour être indépendant
Une «mauvaise fille» n’a pas de fausses illusions quant à leur maternité. Elle élève ses enfants non pas pour devenir ses béquilles plus tard, mais pour devenir des personnes indépendantes et confiantes qui font quelque chose de leur vie. Par inadvertance, les enfants se rapprochent de leur mère pour cela.

Saisir les opportunités sans crainte
Tandis que les «mauvaises filles» saisissent quand même l’opportunité et se lancent dans leurs projets même si elles risquent d’échouer. Un mélangeur pas cher n’empêchera pas une mauvaise fille de cuisiner un dessert délicieux. Elles ne craignent pas les incertitudes de la vie et sont fières de leurs efforts pour atteindre leurs objectifs sans blâmer le monde à quel point il est injuste et pourquoi ils sont privés de la carrière idéale pour leurs rêves. Cette longue attente et cette attitude blâmante mènent à la dépression et à une faible confiance en soi, tandis que des femmes confiantes s’efforcent courageusement de poursuivre leurs objectifs sans penser à la censure du monde de leurs projets de vie. Selon Olivia Remes de l’Université de Cambridge, il est préférable de tirer le plaisir de construire quelque chose au lieu de penser à la compléter.

Comme vous venez de le lire, les mauvaises filles ne veulent pas dire littéralement mauvaises. Au contraire, elles sont l’exemple du «baaad» dans le monde d’aujourd’hui, ce qui se traduit par des femmes courageuses qui conservent leur amour-propre et se tournent vers leur propre bonheur, ce qui est en quelque sorte le meilleur moyen de rendre les autres heureux également.

Cré[email protected]Brightside