Dans l’Allier, des enfants contraints de manger du pain et de l’eau pour cantine impayée

REPAS – Efficace mais discutable. Dans l’Allier, deux enfants d’une école primaire dont les parents n’avaient pas payé la cantine depuis un an ont été privés de repas. Le maire de la municipalité explique qu’il n’avait pas d’autre solution pour réagir à la famille, ce qui n’a répondu à aucune sollicitation.

 

Révélé par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, l’affaire est surprenante. À Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans l’Allier, deux enfants de l’école primaire Michelet Berthelot n’avaient que du pain et de l’eau à la cantine le lundi 9 septembre. La raison de ce menu plus que frugal: leurs parents n’avaient pas payé la cantine depuis plus d’un an.
De plus, la famille n’a répondu à aucune sollicitation: ni les appels téléphoniques, ni les courriers, ,selon le maire de la ville, Emmanuel Ferrand (LR), près de France 3.

Et toujours d’après la municipalité “ 1/3 des parents  ne règlent pas la cantine soit environ 50 familles dont 14 en réelle difficulté. Cela représente plus de 5000 euros d’impayés par an”, déplore Emmanuel Ferrand.

Cette raison qui ne semble pas calmer la gronde des parents d’élèves qui ont organisé une réunion lundi 16 septembre au soir pour traiter de cette problématique. Sous couvert d’anonymat, plusieurs personnels de l’école ont également fait part de leur mécontentement, “Les  enfants n’ont pas à être privés de repas ils n’ont rien fait . J’ai vraiment été choqué”

Emmanuel Ferrand s’est de nouveau exprimé, “Je regrette cette décision, c’est maladroit certes mais je l’assume. Que faire devant l’accumulation des factures et l’absence de réponse…”

 







Loading...