«La maternité d’une amie influence positivement la décision de devenir une maman chez une femme», c’est la conclusion d’une étude de 2014 publiée dans la revue American Sociological Association .

 

L’étude a débuté au milieu des années 90, alors que les participants étaient encore adolescents. Les chercheurs les ont ensuite suivis pendant les 10 à 15 prochaines années, recensant toutes leurs grossesses, et ont découvert qu’en fait, si les amis d’une femme avaient des enfants, elle risquait davantage d’avoir des enfants dans le même laps de temps.

Plus les chercheurs se sont penchés sur la question, plus ils ont découvert que les gens étaient influencés par leurs cercles sociaux pour commencer à avoir des enfants.

Chose intéressante, cette «probabilité» ou «contagion» est ce que les chercheurs appellent «en forme de U inversé et à court terme ». Cela signifie que le risque de procréer augmente après la procréation d’un ami, atteint un pic environ deux ans plus tard, puis diminue. En gros, si votre amie devient maman et gère bien avec son nouveau né tout innocent et adorable , cela vous donnera envie.

Et cela peut ne pas s’arrêter à la grossesse. L’étude suggère également que les amis ont un impact sur de nombreuses décisions importantes que la personne prend dans sa vie







Loading...