Tomber enceinte et attendre un nouveau membre dans la famille est un heureux évènement …Pourtant, ça peut comprendre plusieurs défis , la grossesse n’a pas que des bons côtés et il existe tout pleins de petits désagréments qui viennent jalonner ces 9 mois un peu hors du temps.

Si vous êtes enceinte, ou si vous voulez tomber enceinte ou même si vous avez une amie enceinte, cet article dévoile l »autre coté de la grossesse, les pires situations qu »une femme enceinte peut affronter !

1- Les nausées et les vomissements: les vomissements, le tandem infernal.

Plus de 60% des femmes souffriront de nausées matinales (et de jour comme de nuit) . Le sentiment de vouloir vomir (nausées) n’est pas rare. Chaque femme est différente; certains ne ressentiront que l’ envie de vomir et certains vomiront. Remarquablement, les chercheurs ne peuvent toujours pas déterminer avec précision ce qui cause réellement les nausées matinales.

2-Brûlures d’estomac

Les brûlures d’estomac sont une plainte courante pendant la grossesse. Bien que cela n’ait rien à voir avec le cœur, les brûlures d’estomac impliquent une sensation de brûlure au centre de la poitrine.

via GIPHY

3. Manque d’énergie / léthargie / fatigue
Un autre symptôme courant de la grossesse est la fatigue que vous ressentez, en particulier pendant vos premier et troisième trimestres (le deuxième trimestre est généralement la «lune de miel», alors profitez-en!). Plus de la moitié des mamans enceintes éprouvent ce symptôme. La plupart des femmes ont envie de se cacher pour se recroqueviller et faire une sieste.

N’oublions pas que votre corps produit de nouvelles hormones et fait beaucoup de changements pour se préparer à la création humaine, cela demande beaucoup de travail! Vous produisez également plus de sang pour transporter les nutriments vers le bébé, ce qui entraîne un effort accru pour votre cœur et d’autres organes. Le stress mental et émotionnel sont également des raisons pour lesquelles vous pouvez vous sentir épuisé.

4. Constipation


Sauvez la pression pour le travail!

Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seule – plus de 70% des femmes ressentent cet inconfort à un moment ou à un autre pendant leur grossesse. Il y a quelques choses différentes qui causent la constipation pendant la grossesse:

5. Insomnie
Le terme insomnie comprend avoir du mal à s’endormir et / ou à rester endormi.

Les changements hormonaux sont l’une des principales raisons des problèmes de fatigue et de sommeil pendant la grossesse. Ces changements peuvent avoir un effet inhibiteur sur les muscles, ce qui peut entraîner des ronflements, et chez les femmes plus lourdes augmente le risque de développer une apnée du sommeil.

6. Saignement des gencives et douleur dentaire
Les problèmes de santé bucco-dentaire pendant la grossesse sont éclipsés par certains des symptômes les plus évidents, mais ce n’est pas un à ignorer! Un récent sondage réalisé par Cigna Insurance Company a révélé que 75% des mamans enceintes éprouvent un certain type de problème de santé bucco-dentaire pendant leur grossesse. Les symptômes comprenaient des saignements des gencives, des maux de dents et une sensibilité dentaire accrue. Seulement 57% des femmes ont effectivement consulté un dentiste pendant leur grossesse . Il est important de consulter votre dentiste pendant la grossesse, car toute infection de la cavité buccale peut avoir un effet négatif sur la santé de votre bébé.

7. Maux de tête et migraines
Les maux de tête pendant la grossesse peuvent être le résultat de changements hormonaux, de tension, de congestion, de constipation, de manque de sommeil, de déshydratation, d’hypotension artérielle, d’hypoglycémie et même de sevrage en caféine. Dans certains cas, elle est causée par une prééclampsie.
.

8- L’angoisse omniprésente ressentie tout au long de la grossesse.

Elle disparaît habituellement au moment de la consultation chez le gynéco pour revenir instantanément dès que la porte du cabinet se referme. La femme enceinte psychote sur tout, tout le temps, c’est un fait.

 

Autres gênes quotidiennes 

  • Ces gens qui s’évertuent à toucher le ventre rebondi «parce que ça porte chance» alors qu’on ne se connait pas…et que ces mêmes personnes n’auraient même pas laissé leur place dans la queue du supermarché au joli bidon tout rond.
  • Tous les espoirs mis en vain dans les crèmes, huiles, gels, sérums et massages anti-vergetures…Oui, en vain.
  • L’indécision devant certains aliments (de préférence, ceux que l’on adore): sushis, foie gras, carpaccio, huitres, camembert au lait cru… On entend tout et n’importe quoi sur leur consommation et c’est compliqué de savoir à qui se fier. La seule chose que l’on sait c’est que l’on rêve d’en manger, mais que l’on a peur de faire une bêtise en cédant à la tentation. Terrible dilemme !
  • Les poils qui poussent en dépit du bon sens et du bon goût. Poils qu’il est de toutes les façons impossible de retirer. En cause ? Cette nouvelle circonférence abdominale. S’épiler les jambes devient un rêve…pour le maillot, c’est carrément une utopie.
  • Tourner, retourner pour trouver LA position qui permet de s’endormir à peu près confortablement…Jusqu’au moment où bébé décide de tenter un double salto carpé avec atterrissage sur la vessie, le combo fatal.
  • L’impression que la vessie susdite a désormais la taille d’une bille. Obligeant ainsi à interrompre séances de cinéma, voyages en voiture mais aussi chaque nuit par de trop nombreuses pauses pipi (surtout en cas de double salto carpé).
  • De toutes les façons, une fois sur deux, on commence à mouiller sa culotte avant d’atteindre les toilettes. Chaque fou rire, éternuement ou mouvement un peu brusque est l’occasion de ressentir cette merveilleuse sensation de fuite. Note pour plus tard : Penser à prendre rendez-vous pour la rééducation périnéale.
  • Attention, spoiler : la naissance n’arrangera rien, dommage !
  • Les prises de sang, examens et analyses d’urine mensuelles, mais aussi le test de glucose (enfin une vraie bonne raison de vomir).