Selon le président Emmanuel Macron et suite à sa nouvelle allocution, les salons de coiffure pourront rouvrir à partir de ce samedi 28 novembre 2020 , mais cette fois ci avec un nouveau protocole sanitaire à respecter impérativement.

Nous savons tous à quel point les atout des coiffeurs sont necessqires pour notre look et notre santé capillaires, nos cheveux poussent sans qu’on puisse les en empêcher et nos essais d’espérés de retouches de coupes et de couleurs peuvent finir par un vrai désastre capillaire.

Pour se sentir mieux dans sa peau ou pour se faire beaux en prévision des fêtes de fin d’année, plusieurs Français attendent avec impatience la réouverture des salons de coiffure.

Alors , le président n’a pas tardé, et lors de sa nouvelle allocution télévisée, il a confirmé que tous les commerces, non essentielles y compris les coiffeurs, vont pouvoir rouvrir leurs portes à partir de ce samedi 28 novembre 2020 tout en respectant le nouveau protocole sanitaire pour éviter une troisième vague et permettre un retour à la vie  » normale  » avec prudence.

Ce protocole a fait couler beaucoup d’encre, car il impose une jauge de 8m2 par client. Une mesure impossible à respecter dans les salons de coiffure, selon l’UNEC, premier syndicat de la profession .

« 8 m² par client, c’est incohérent dans la coiffure,proteste Christophe Doré, président de l’Union des entreprises de coiffure.

« Ça ne sert qu’à tuer la profession, Nous avons une spécificité, ce sont les pauses dans l’activité. Quand on applique une couleur, par exemple, il faut 35-40 minutes pour que le produit agisse. Pendant ce temps, on en profite pour coiffer un autre client. Ce sera impossible avec le nouveau protocole. Une partie des mètres carrés seront immobilisés, alors que la demande sera très importante.

« Décembre est le mois le plus chargé de l’année : Nous voulons rester à 4 m 2, tout en appliquant notre protocole, reconnu comme très sûr.  »

Les négociations sont en cours.